le requin
REQUINSQUALE.com

Le Requin

Qu'est ce qu'un requin ?

Par définition le requin est un poisson cartilagineux, contrairement aux poissons, qui eu possède un squelette osseux. Il domine la chaîne alimentaire, ne connaissant aucun prédateur naturel.

Les requins existent depuis plus de 350 millions d'années, représente par plus de 400 espèces différentes. Découvrez des détails surprenants sur ces squales tout au long de votre visite.

Nos autres pages

       Introduction sur le requin

Le requin qui est il vraiement ? Un poisson, un mammifère, beaucoup de personnes ne connaissent pas les squales, pourtant, représenté par de nombreux spécimènes différents.

L'on retrouve des requins un peu partout sur la planète, il existe des espèces de petites tailles comme des plus gros, notamment requin-baleine qui atteint 20 mètres de longueur.


Ces poissons
existent depuis 400 millions d'années et non pas évolué depuis. Conséquence les requins sont parfait, aucune modification majeure n'a été constaté du point de vue morphologique, de leurs manières de chasser.


Ils sont
au sommet de la chaîne alimentaire, aucun prédateur connu (hormis l'homme). Des poissons ayant un sens inné de la chasse. Spécialiste de l'attaque surprise, puissance, vitesse, font de ces squales des prédateurs hors du commun.


Une mâchoire dotée de dents tranchantes comme des lames de rasoir, certains spécimens possède des dents mesurant 8 centimètres de long. Une gueule pouvant atteindre 80 centimètres de diamètres. Un outil parfait pour chasser, d'autant que si le requin perd une dent lors d'une morsure celle-ci repoussera automatiquement.


Découvrez des caractéristiques, aspects bien particulier selon l'espèce. Leurs manière de chasser, régimes alimentaires, mode de reproduction et bien plus encore. Une plongée dans le monde peu connu de ces grands requins.

       L'anatomie 

anatomie du requin
Comme vous pouvez constater sur la photo ci-dessus les différentes parties du squale. Chaque élément dans la composition du requin a un rôle bien déterminé. L'aspect sensoriel est assuré par les narines. Leur odorat sert non seulement à repérer leurs futures proies, mais aussi à reconnaître des composés chimiques facilitant leur orientation.

De puissantes nageoires, comme la pectorale servant de stabilisateur, la caudale qui elle leur permet un déplacement rapide, le requin dispose d'une vitesse d'accélération fulgurante, atout majeur dans la capture des proies.

L'œil des squales est composé d'une membrane se referment pendant la chasse afin de les protéger. Ils disposent également d'une vision monoculaire et une vision stéréoscopique qu'ils peuvent adapter à tout moment.

L'ouïe des requins est particulièrement développée, contrairement aux croyances, capable d'entendre des sons jusqu'à une distance pouvant s'étendre à deux kilomètres.

       Les requins agréssif

requins-agressif

Dangereux !! ces trois sorte de requin sont principalement réputées pour leur dangerosité envers l'homme et responsable de la majeur partie des attaques

Question première.......le sont- ils vraiment ? 

C'est bien l'interrogation que se posent la plupart des personnes, le mythe de ces poissons fond froid dans le dos, notamment certains films mettant en scène des requins mangeurs d'hommes aux messurations impressionnantes.

La taille, la férocité de ces squales sont nettement exagérées. Dans la nature les plus grands spécimens ne dépassent guère les 5 mètres. Parmi eux, le grand requin-blanc, l'espèce la plus redoutée....Mais son comportement envers l'humain est loin de celle que l'on lui associe.

Le
requin-tigre une espèce de requin également en-haut de la chaîne alimentaire. Sont apparence agressive, sa vélocité lui valent sa mauvaise réputation et pourtant !

Ce n'est pas un tueur sanguinaire qui attend patiemment sa victime.


Et le requin-bouledogue alors ?

En réponse rapide, je dirai oui suite aux multiples fais divers incriminant ces prédateurs des mers.

Maintenant en consultant nos pages spéciales et connaissant  mieux les requins leurs comportements et mœurs, on pourrait penser que cela ne fut que des accidents tragiques et involontaires.
 

LE REQUIN-TIGRE

Magnifique poisson, le nom requin-tigre vient de son aspect, ça rode ressemblant étrangement à celle de l'animal de la savane. Cependant, il faut s'en méfier. Le requin-tigre est très caractériel, possédant notamment une mâchoire puissant. Une morsure de ce requin, et la victime n'aura aucune chance d'en réchapper. Quand il a décidé d'attaquer, plus rien ne peu l'arrêter. Un requin solitaire, parcourant journalièrement de grande distance pour trouver de quoi manger. Ces grands déplacements peuvent aussi poser d'autres problèmes, car il se rapproche des côtes et devient un prédateur pour l'homme. Lisez-en davantage sur le requin-tigre »

LE REQUIN BOULEDOGUE

Le requin-bouledogue, se présente comme un prédateur marin ayant mauvaise réputation. Son apparence effrayante lui vaut de faire partie des requins faisant vraiment peur. Un mangeur d'hommes. Le requin-bouledogue possède un caractère très agressif, même envers ses propres congénères. On lui attribue notamment plusieurs attaques sur des surfeurs en Guadeloupe. Ce requin n'attaque pas spécialement l'homme. Les accidents sont liés du fait qu'il confond les surfeurs avec l'otarie sa proie favorite. Malheureusement une fois qu'il a mordu sa victime, celle-ci succombe généralement à ses blessures. Découvrez qui est vraiment le requin-bouledogue »

LE GRAND REQUIN-BLANC

Le plus féroce des squales, le grand requin-blanc (Carcharodon carcharias), nettement le dangereux de la planète, aussi le plus craint. Devenu célèbre grâce au film les dents de la mer, il reste cependant un prédateur redoutable. D'une architecture parfaite, le requin-blanc se déplace aussi vite qu'une torpille. Survenant de nul part, une fois que l'on détecte sa présence, il est souvent trop tard. L'attaque du grand requin-blanc est fatale pour sa victime, peu de chance de survivre à cette puissance. Portez un regard différent sur cette espèce de requin, apprenez à mieux connaître le grand blanc. Toutes les informations sont disponibles sur le grand requin-blanc »

       Présentation de grand requin

les grands requins
Il existe certains requins de très grande taille
Et oui, ces trois espèces atteignent des mensurations à faire tourner la tête. Notamment, le requin baleine, le plus grand, le plus lourd. Également le requin pèlerin moins populaire que son cousin, un spécimen totalement inoffensif mesurant plusieurs mètres de longueur.

Pour le requin du Groenland, c'est un peu spéciale, seul alliant grandeur et espérance de vie hors du commun, un requin dépassant facilement les 6 mètres, cette espèce ne représente pas un danger pour l'homme, car croiser sont chemin relève de l'exploit, un squale isolée dans les eaux les plus froides du globe.
LE REQUIN-PÈLERIN
Tu juste derrière le requin-baleine ce squale est le deuxième plus grand poisson sur terre, pouvant atteindre 12 mètres de long, pour une longueur moyenne de 10 mètres pour la plupart des spécimens. Ce glouton des mères se nourrit principalement d'algues,de plancton, crustacés et autres invertébrés. Le Requin-pèlerin, adulte n'a aucun prédateur naturel, mais les jeunes spécimens sont sans doute vulnérables aux grands prédateurs marins comme l'orque et certains grands requin-blanc qui n'hésiterait pas à les attaquer.

LE REQUIN DU GROENLAND

Un requin vivant principalement dans les mers froides du glode, plus précisément les régions de l'Antartique. Découvrez la fiche complète du requin du Groenland, un requin hors du temps. Des informations étonnante sur ce squale.
LE REQUIN-BALEINE
Plus grand, plus lourd, le requin-baleine est un squale qui mesure 20 mètres de long avec un poids atteignant les 30 tonnes. Visitez la fiche du requin-baleine. Un énorme poisson !

       Des requins commun

requins-commun
Trois variétés que l'on retrouve bien représenté dans les océans.
Le requin-citron le plus représentatif, particulièrement nombreux dans les eaux chaudes, peu profondes. Ce requin peut évoluer dans moins de 50 centimètres d'eau, principalement dans les récifs coralliens. Il peut évidemment représenter un certain danger pour les baigneurs, surtout quand sa taille dépasse les 2 mètres.

Le requin-bleu, un solitaire, rarement impliqué dans des attaques, cependant, il convient de s'en méfier. Le requin-mako se distingue par la capacité à évolué, vif, puissant, c'est le squale le plus rapide du globe.
LE REQUIN-CITRON
Le requin-citron est reconnaissable grâce à sa pointe noire située au bout de sa nageoire dorsale. Sa peau de couleur jaune rappelant celle du citron. Ce requin peut atteindre facilement les 3,40 mètres. Il peut s'avérer agressif surtout s'il est en groupe. Complément d'information sur le requin citron et les différentes tailles de ce poisson.
LE REQUIN-MAKO
Le requin le plus rapide, atteignant des pointes de vitesse dépassent les 50 km/h, c'est un atout majeur lorsque ce squale à décidé de chasser. Il se nourrit généralement de thon. Ayant une espérance de vie supérieur à 25 ans, ce magnifique poisson à la ligne aérodynamique est la formule 1 des mers. Cependant, ce requin reste aussi un danger pour l'homme, on lui attribue deux attaques mortelles en Égypte. C'est pour cela qu'il fait partie des requins dit potentiellement dangereux.
LE REQUIN-BLEU
Le requin-bleu appelé aussi peau bleue, vit généralement à des profondeurs allant de 400m à 750m. Moins connu que les autres espèces, il atteint quand même une taille de 4 mètres. Son nom n'a rien à voir avec la couleur de sa robe. Consultez la fiche du requin-bleu,  apprenez en plus sur cette espèce.

       Des requins bizzare

requins-bizzare
Une apparence hors du commun pour les 3 requins ci-dessus.
Comment ne pas être interpellé par l'apparence de ces trois requins. Le requin-zèbre arbore une robe tacheté étant juvénile, zébré une fois adulte. Le requin-scie, un rostre en forme scie, outil indispensable pour ce spécimen lors de la recherche de nourriture.

Le requin-marteau, rien qu'a le voir en photo l'on comprend tout de suite pourquoi ce nom. Un prodige de la nature, vraiment exceptionnelle la forme de cette tête.
LE REQUIN-ZÈBRE
Le requin-zèbre est la aspect juvénile du requin léopard décrit ci-dessous. Ce ne sont pas deux espèces différentes comme tout le monde pourrait le croire. Il doit sont nom, à la présence de petite tâches et non des rayures comme on aurait pu le croire.
LE REQUIN-SCIE
Requin scie, un squale de petite taille, dépassant guère 2 mètres de long. Il se nourrit dans le sable de petits crustacés. Le prolongement de sa tête en forme de scie lui sert à fouiller le sable pour se nourrir. Requin essentiellement nocturne, vivantt à une profondeur de 300 mètres. C'est un poisson discret, totalement inoffensif pour l'être humain.
LE REQUIN-MARTEAU
Malgré son apparence trompeuse avec sa tête plate, le requin-marteau est aussi dangereux que ses deux cousins, moins connus comme espèce agressive il en reste néanmoins un sacré prédateur pouvant même se montrer dangereux envers les hommes. S'il se sent menacé, le requin-marteau n'hésitera pas à défendre et attaquer. Cette espèce à pour particularité de se retrouver en grand nombre. Des bancs de plusieurs centaines d'individus on été observé. Ce requin peut atteindre une taille tout à fait impressionnante. Plus de 4 mètres pour les plus grands requins-marteaux. Apprenez à mieux connaître le requin-marteau »

       Requin de fond 

requin de fond
Leur vie se déroule essentiellement dans les profondeurs.
Voici un autre exemple de requin aux caractéristiques et meurs bien particulières. Ils sont constamment entretien de gratter les fonds marins à la recherche de nourritures. Habitué à la pénombre des abysses, ses requins ne remonte jamais en surface.

Chacun de ses spécimens a développé des techniques spécifiques pour chasser, certain sont muni de museau tandis que d'autre d'une bouche ayant l'apparence d'une ventouse.
LE REQUIN-LUTIN
Requin-lutin, appelé également requin-gobelin, appartient à la famille monotypique des Mitsukurinidae. Vivant majoritairement sur le talus continental, les différents canyons sous-marins à une profondeur comprise entre 30 et 1 300 m. Les adultes vivent généralement plus profondément que les juvéniles. Atteignant 3,80 m de long. Cette espèce ne ressemble à nul autre requin, avec un museau aplati, une mâchoire garnie de dents ressemblantes à des clous. Se déplacent très lentement, le requin-lutin ne représente pas un danger pour l'humain.
LE REQUIN-NOURRICE
Requin-nourrice, un squale vivant uniquement sur les fonds marins. Atteignant 4 mètres à l'âge adulte. Pendant le jour, ils préfèrent se cacher dans des cavernes rocheuses, la nuit ils deviennent plus actifs, chassant leurs proies au fond de l’océan. Il se nourrit essentiellement de calmars, crevettes, crabes et autres crustacés.
LE REQUIN-LÉOPARD
Le requin-léopard vit généralement collé sur les fonds sableux des récifs coralliens à la recherche incessante de nourriture. Son régime alimentaire est essentiellement constitué de mollusques, crabes, crevettes, de petits poissons. C'est un requin de taille modeste, il ne dépasse guère les 2 mètres de longueur.

       Requins extrême 

requin-baleine
Le rhincodon typus nom scientifique du requin baleine, fait partie de la famille des sélachimorphes.

Le plus imposant représentant de cette famille est précisément le requin baleine. Principale disparité de ce squale par rapport à ces congénères, inofensif pour l'homme.

L'unique membre du genre Rhincodon, classer comme non-carnivore, il se nourrit principalement de mirco-organisme, plancton, krill (des petites crevettes).

Sa carrure impressionnante ne lui permet pas de se déplacer rapidement, effectivement, c'est le squale le plus lent.

Il possède la peau la plus épaisse de tout le règne animal. Celle-ci peut atteindre 15 cm d'épaisseur, une carapace protectrice unique au monde. Le plus imposant représentant de cette famille est précisément le requin baleine.

Principale disparité de ce squale par rapport à ces congénères, inofensif pour l'homme.  L'unique membre du genre Rhincodon, classer comme non-carnivore, il se nourrit principalement de mirco-organisme, plancton, krill (des petites crevettes).

Sa carrure impressionnante ne lui permet pas de se déplacer rapidement, effectivement, c'est le squale le plus lent. Il possède la peau la plus épaisse de tout le règne animal. Celle-ci peut atteindre 15 cm d'épaisseur, une carapace protectrice unique au monde.
requin du groenland
Comme sont nom l'indique, ce requin vie principalement dans les eaux polaires de l'Atlantique Nord, du Pacifique Nord.

Le Groenland terre inhospitalière, cette immense île est un territoire danois autonome situé entre l'Atlantique Nord, l'océan Arctique. Une grande partie de sa surface est recouverte en permanence de glace.

 Ce sont particulièrement ces eaux glacées qu'affectionne ce phénomène de la nature, des températures comprise entre 2 et 7 degrés lui convienne parfaitement, au-delà, il supporte mal des chaleurs supérieures à 12 degrés celsius.

Le Somniosus microcephalus évolue essentiellement à des profondeurs comprises entre 200 - 400 mètres, néanmoins, il peut brusquement plonger dans les abysses en quête de nourriture.

Ce spécimen est l'un des rares représentant de la grande famille des squales à pouvoir survivre aux eaux glacées du grand Nord Arctique. Autre fait exceptionnel, ce requin ne migre quasiment jamais, sédentaire, restant toute l'année dans ces eaux froides. Contrairement à ces congénères qui effectuent des migrations saisonnières.

Ce spécimen d'arctique peu mesuré jusqu'à 7 mètres, pesés 900kg, amènant à faire partie des plus grandissime requins de nos mers, océans, comme le requin-pèlerin, requin-baleine. Il est vraisemblablement inoffensif malgré qu'il en impose, mais un cas d'attaque lui est attribué !!

La croissance du Somniosus microcephalus est d'environ 1 centimètre par an, croissance très lente pour un requin, c'est peut-être l'une des raisons de sa longévité. Difficile de constater une corrélation entre développement et longévité.

L'espérance de vie de cette sorte de requin restait jusqu'à aujourd'hui l'un des grands mystères. Il a fallu attendre que des scientifiques se penchent réellement sur le phénomène. Une équipe internationale a en effet inauguré une méthode originale pour déterminer l'âge de ces sélaciens. Les chercheurs ont analysé les rapports isotopiques du carbone dans le cristallin, connu notamment en archéologie sous la technique du carbone 14.

Cette méthode n'est pourtant pratiquée qu'en zoologie, celle-ci mesure généralement des temps bien plus longs que l'espérance de vie animale. D'après ces même scientifiques une estimation de la durabilité de ce poisson pourrait aller de 270 à 390 ans. Résultat d'autant plut difficile à obtenir du fait que cette espèce est dépourvu de structure osseuse qui permettrait d'évaluer avec précision leur âge. 

Les scientifiques sont actuellement en train d'essayer de séquencer le génome du requin du Groenland, dans le but découvrir le secret de cette longévité hors norme.


Une autre méthode de calcul ne faisant pas l'unanimité.

Celle-ci consiste à prendre la croissance moyenne annuelle de ce poisson et de la multiplier par la taille du spécimen en question. Pour exemple, prenons un mâle de 5 mètres de longueur, sachant qu'a la naissance il mesure environ 40 centimètres, ayant une croissance d' 1,5 centimètre/an, cela nous ramènerait à un âge approximatif de 306 ans.

Cependant, on dispose que de peu de renseignements sur le Somniosus microcephalus, peu d'études étant réalisées, la difficulté à croiser un requin du Groenland et peut être un facteur à prendre en considération, car, toutes les données disponibles se croisent et n'apportent pas véritablement d'informations supplémentaires sur la laimargue atlantique. À l’heure actuelle, l’effort de recherche vise à recueillir des renseignements de base, mais est-ce que cela sera suffisant pour le maintien de l'espèce ?

Suivez nous sur les réseaux sociaux
LIEN DU SITE
©2017/2018 -  copyright requinsquale.com / Espèce de requin et type de requin